jeudi 27 septembre 2007

Look et températures

Un des principes fondateurs du code vestimentaire de la Peltag est le respect d'une certaine saisonnalité de la mode. En effet, un usager de la mode particulièrement fan de son petit blouson de ski vintage bleu et trouvant les matins d'avril 07 un peu frisquets avait été sévèrement rabroué par un agent de la Peltag en vertu de ce même principe.

Porter une robe d'été toute légère avec des collants de laine n'est pas, contrairement à ce que l'on veut nous faire croire régulièrement, une tendance acceptable. De même que porter un pull à col roulé épais parce qu'il fait frais la nuit en août n'est pas envisageable. Et cela même si les pièces en question sont en soi complètement homologuées par la Peltag.

Cependant, force est de constater que l'effacement progressif des quatre saisons bien connues au profit d'une mi-saison permanente met en difficulté les usagers de la mode obligés de respecter la directive de saisonnalité.

La Peltag publie donc aujourd'hui un avis sur cette épineuse question.

Les usagers de la mode sont invités d'une part à se munir d'un thermomètre électronique d'extérieur (avec indication du taux d'humidité) qu'ils placeront à leur fenêtre et d'autre part à s'abonner au service 'Alerte prévision météorologique' par SMS auprès de l'organisme de leur choix (paramétrage: 3 alertes par jours, à 8h, 13h et 20h).

Ainsi, avant de concevoir leur look (à 8h pour aller travailler, à 13h pour préparer son après-midi shopping ou à 20h avant de sortir), l'usager de la mode consultera son thermomètre et son portable et interprétera les résultats à l'aide du tableau suivant. Il indique un taux de couvrance vestimentaire compris entre 1 et 6 (1 pour non couvert, 6 pour très très couvert) et un indicateur de saison.






En fonction de ces indicateurs, l'usager doit pouvoir concevoir un look sans défaut.






Par exemple, grâce à ce tableau, on sait qu'aujourd'hui, à Paris, le taux de couvrance est de 3 et l'indicateur de saisonnalité nous dit que nous sommes en 'automne finissant'. Ainsi il paraît tout à fait approprié de mettre par exemple un gros pull avec un blouson, des chaussures fermées, et de porter des matières semi-épaisses assez douces. Quiconque hésiterait à porter dans ces conditions climatiques des chaussures ouvertes et une robe tee-shirt avec un imper risquerait une contravention.

3 commentaires:

tieri a dit…

Avec le déreglement climatique, peut-être arriverons nous bientôt à une vérification de la case tout à fait "nord-est", à savoir neige par température supérieure à 28°Dans ce cas, comme le taux de couvrance sera de 1, nous pourrons nous déshabiller à volonté, et mettre en pratique l'avis de la Peltag n°3, à savoir ne porter qu'une "avalanche" de collier.

Pour conclure, je dirait qu'on peut facilement retrouver cette simulation climatique au mois d'avril, sur une station de ski... l'usager de la mode pourra alors porter "son petit blouson de ski vintage bleu" avec ses colliers, sans subir de répression abusive de la police du look, non ?

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
Il me semble que non, en effet.

Crame a dit…

réponse expresse Tieri : HAHAHA ! :-)

réponse express Peltag : j'allais crier au fascisme naturaliste paysaniste mais finalement c'est assez finaud, votre truc. Comité Central s'en prend plein la gueule dans votre blog, vous devriez le citer nomément.