lundi 17 septembre 2007

Le slim est le nouveau noir

La confusion qui règne autour de la question Est-ce la fin du slim? oblige la Peltag à faire une mise au point.

Un usager de la mode nous écrit: "Ne souffrant pas d'anorexie et n'ayant jamais vraiment compris la mode du slim, je me réjouis de ce que la mort professionnelle d'Hedi Slimane et l'inéluctabilité des cycles de tendance aient conduit à la prohibition du pantalon moulax à compter du 17 août à 15h30, environ."

NON, ce n'est pas la fin du slim pour la simple est bonne raison que le slim est le nouveau basique du jeans.
Ce n'est pas parce que l'on voie réapparaître des jeans, et plus généralement des pantalons larges (tendance 70s) que le slim est mort. Pensez-vous sérieusement qu'il serait envisageable de voir revenir les bootcuts?

Le slim a plus d'un tour dans la poche: d'abord les industriels de la mode ne comptent pas pour le moment virer en masse vers la production de jeans larges qui nécessitent plus de tissus et ne rapportent pas plus d'argent; ensuite, les créateurs essaient de renouveller le genre en créant le slim taille haute, en jouant sur les textures, en misant sur la subtile limite entre slim et coupe droite; enfin parce que les filles et les garçons s'acccordent pour dire que c'est généralement beaucoup plus sexy qu'une coupe large.

Notre usager de la mode ne peut donc pas se réjouir trop vite. En revanche, les réponses à ses autres questions devraient l'apaiser quelques temps.

"Est-ce toujours OK de mettre des shorts, des culottes Capri, des bermudas de friperie? La mort du slim entraîne-t-elle celle du motif prince-de-galles?"

La réponse à ces questions est oui. Mais attention à bien respecter le principe de saisonnalité qui veut qu'il est difficilement justifiable de mettre des tissus légers au plus fort de l'hiver (sauf soirée déguisée, ce qui est a priori interdit par la Peltag de toute façon). Les shorts et autres bermudas devront donc être dans des matières un peu lourdes, comme le tweed ou des toiles de coton épaisses, et pourquoi pas à motif Prince-de-Galles.

La Peltag espère avoir répondu clairement à votre question.

5 commentaires:

Crame a dit…

"les filles et les garçons s'acccordent pour dire que c'est généralement beaucoup plus sexy qu'une coupe large."
Je m'inscris en faux et toutes les études sont de mon côté. Toutes avec moi, les études !

(PoP)Clo*** a dit…

merci de rétablir la vérité sur ce faux retour en force du "pat d'ef" lancé par kate moss lors du dernier festival de glastonburry (n'oublions pas que l'année dernière la garce avait tenté d'imposer, lors du mm festival, le port du micro short + bottes caoutchouc) car la coupe droite est la seule qui saura mettre en valeur nos LOW BOOTS, l'une des + merveilleuse relique 80's avec l'imprimé pied de poule et le lamé or..

PatCo a dit…

Woohh j'ai eu connaissance des mêmes études que Crame. Certaines d'entre elles américaines.

Cela étant, je dis merci la PELTAG d'assurer le service public de la classe.

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
La Peltag est une police européenne qui ne reconnaît nullement les pseudo études américaines citées. Il suffit d'ouvrir n'importe quel magazine féminin américain pour voir que les américaines n'ont absolument aucun goût. Dans ces conditions, la légitimité de ces études est plus que contestable.

tieri a dit…

Ouf, me voilà rassuré. Cependant cet avis me laisse perplexe... Car face à la recrudescence de slims dans la rue, je me suis dit que ladite coupe était morte ! C'est à dire que je ne souhaite définitivement pas ressembler à un danseur de tecktonik... Je pense que la PELTAG me comprendra

Et puis si le slim se démocratise, c'est bien qu'il n'est plus trop avant-gardiste, non ?
Mais je raisonne plus loin que le bout de ma minipoche arrière, je comprends que le basique est essentiel pour construire et façonner un look incroyable..

Vive le slim !... Mais fuck le soir quand il faut l'enlever un peu bourré !