dimanche 23 septembre 2007

Look et scoutisme

La Peltag vient d'être interrogée par le Centre Européen du Costume Traditionnel (CECOT) sur la question du look scout.

"Madame.

Notre conseil administratif compte faire une intervention festive à l'occasion de la soirée "Mort-Aux-Jeunes n°16" du 6 octobre prochain. Notre costume traditionnel sera inspiré du "scoutisme", environnement de tradition et de perpétuation d'uniforme de goût.

Nous vous serions reconnaisant de bien vouloir faire le point ici même sur la législation européenne en vigueur sur ce type de costume. En effet nous ne voudrions pas déroger à la règle de bon goût édictée par la PELTAG.

Veuillez, madame, recevoir nos salutations distinguées."

La démarche du CECOT est d'une audace rare: tout d'abord parce que le choix d'un costume traditionnel scout frôle le don't. En effet, il s'agit d'un costume d'une couleur marron/kaki/caca d'oie interdite par la Peltag, porté avec un bermuda à la longueuer pas très règlementaire, et le couvre-chef imposé n'est pas des plus chics. D'autre part, la dimension religieuse du scoutisme n'est pas en accord avec la politique de la Peltag, institution laïque, qui préfère les Eclaireurs aux Scouts.

Toutefois, le CECOT ayant fait preuve par le passé d'une rigueur vestimentaire jamais démentie et toujours respecté les avis de la Peltag, cette dernière va émettre ses recommandations afin d'encourager cette audace vestimentaire qui créera peut-être une jurisprudence en matière de look scout.

Voici donc les directives de la Peltag:
* la base du costume scout doit être d'une couleur franche (pas de non couleur comme le beige ou le kaki).
* le traditionnel costume chemisette + bermuda peut être remplacé par la combinaison slim + chemisette tant que subsistent les attributs distinctifs de la tenue.
* les attributs distinctifs de la tenue doivent être réinterprétés au maximum: le foulard, la chemisette, le couvre-chef peuvent être l'occasion d'une révision nu rave ou à l'inverse glamour déplacée du costume.

D'une manière générale, pour être validée par le Peltag, la réinterprétation du costume scout doit être suffisament décalée pour s'apparenter à un vrai look et pas seulement à un déguisement.

La Peltag fait confiance au CECOT et espère avoir répondu clairement à sa question.

11 commentaires:

Emmanuel a dit…

Le CECOT saura relever le défi!

Anonyme a dit…

raté
vous auriez été avant guarde en 1970

aujourd'hui vous etes juste des gros loosers !

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
Pas de censure à la Peltag donc on publie ce commentaire, mais l'anonymat de son auteur laisse peu de toute sur le crédit qu'on peut lui accorder, à savoir aucun.

jerome a dit…

repartie à deux balles !

tieri a dit…

La Peltag sait faire face à tous les affronts, et d'une si chic manière ! A la classe de ses recommandation s'ajoute la finesse de ses mots.

Crame a dit…

Ouah, c'est cool, d'être avant-guarde en 1970 en 2007.

cosmopoof a dit…

les robe a fleurs de mamie cest avant garde ou...?

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
Les robes de mamie peuvent être sinon avant-garde, au moins tout à fait tendance si l'on veille bien à respecter certaines conditions:
* la coupe doit être supportable en soi: la robe ne doit pas être démesurément grande ou longue mais à peu près à la taille de celui ou celle qui la porte; les manches ne doivent pas être larges; le tissu ne doit pas être trop cheap.
* la robe doit être bien accessoirisée: si le motif est très présent (beaucoup de fleurs par exemple), on préfèrera une accessoirisation à base d'objets unis et si possible dans des matières nobles pour contre-balancer l'effet déguisement de la robe de mamie. Une ceinture large, une pochette, des talons sont à préférer à des ballerines, un cabas ou une ceinture fine qui ne réhausseront pas la tenue, mais l'aplatiront plutôt.
* la robe doit être une robe: les blouses de ménagères de mamie ne sont pas concernées par cette recommandation (brûlez-les toutes sauf si vous pouvez récupérer la matière pour en faire quelquechose de supportable).

Faune a dit…

Remplacer le short par un slim : Mais dans ce cas la , un scout en slim est il toujours un scout ?
L'essence du scoutisme ne se situe elle pas dans la jambe nue et ivre d'air frais et vivifiant ?

Pierre a dit…

Complément d'information nécessaire:
si le CECOT souhaite, à la manière de certains musiciens afro-américains, réinterpréter ses symboles, peut-elle le faire avec goût? Les bijoux fantaisies arborés par les-dits musiciens (le terme technique de "bling bling" est souvent utilisé pour décrire ce mouvement) ainsi que d'éventuelles reproductions monumentales ont-elles leur place dans un temple (au sens païen évidemment, comme on dit que les musées sont "les églises de la République) de l'avant-garde?

Merci d'avance de votre réponse, et merci en retard pour tout le reste.

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
Cher Pierre,
Il est en effet tout à fait possible de réinterpréter ces codes avec goût. Il est très intéressant que vous mentionniez l'exemple du bling-bling: en effet, le bling bling en soi et tel que montré dans les clips des chanteurs en question où l'on voit également des femmes à gros postérieurs dans des tenues, je vous laisse l'imaginer, pas du tout réglementaires, n'est pas recommandé par la Peltag. En revanche, une réinterprétation décalée voire cheap de ce bling bling a tout à fait sa place dans un look bien conçu. Je vous renvois à l'avis de la Peltag sur les avalanches de colliers, qui peut être un assemblement bling bling en plastique imposant et coloré.
Le CECOT peut donc imaginer réinventer ses propres codes en intégrant ceux des chanteurs afro-américains eux mêmes détournés. C'est là que l'on se rend compte que la mode est une vaste mise en abyme des codes vestimentaires des différents groupes sociaux et un véritable enjeu de reconnaissance pour ces mêmes groupes.
50 Cent serait en effet sans doute très fier de voir que les méga pendantifs dont il est coutumier ont traversé l'Atlantique et le 'représentent' jusque dans les clubs lesbiens de la capitale française.
La Peltag espère avoir répondu à votre question.