mardi 11 décembre 2007

Look et sapin de Noël

Alors que le deuxième Avent est passé, beaucoup d'usagers de la mode se préoccupent de la décoration de leur intérieur pour les fêtes de fin d'année. Il semblait alors tout à fait légitime que la Peltag se prononce et fournisse quelques recommandations utiles afin que les usagers de la mode puissent sur eux, grâce au Guide spécial pour une fin d'année fashionhealthy, comme chez eux, être en accord parfait avec les règles du bon goût festif hivernal. Il est précisé que cette recommandation s'adresse aux usagers de la mode qui souhaitent s'investir dans un tel projet, la décoration spécifique de Noël n'étant pas en soi obligatoire.

La première question que l'on se pose souvent est : à quel moment installer ces décorations et à quel moment les enlever ? Une certaine flexibilité est en fait permise en la matière : si le calendrier de l'Avent et ses petites surprises chocolatées peut évidemment être suspendu dès le 1er décembre, il est recommandé d'attendre le 2e ou le 3e Avent (le 2e ou 3e dimanche de décembre donc) pour l'installation du sapin et de la décoration de la porte d'entrée. Quant au retrait des décorations, il peut raisonnablement avoir lieu juste après l'épiphanie. Il n'est en aucun cas envisageable de laisser la sapin décrépir dans son salon tout le mois de janvier, car cela donne une image négligée et nostalgique de son intérieur.

Par ailleurs, les décorations de Noël étant par nature chargées, il est recommandé de jouer la modération dans le nombre de ces décorations : on se contentera donc d'un sapin (ou équivalent, voir plus bas) bien mis et on laissera de côté les suspensions traîneau, les bougies cheminées, les sapins au pochoir en neige artificielle sur les vitres, les guirlandes autour des portes, les Pères Noël lumineux qui font hohoho quand on leur tire la barbe ou ceux attachés à leur échelle qu'on met à la fenêtre, les angelots accrochés à l'abat-jour ou encore les mini paquets cadeaux disséminés dans la corbeille de fruits secs.

Le sapin donc est le coeur de la décoration de Noël : tout d'abord, si l'on opte pour un sapin arbre, il conviendra de le choisir naturel (et non en plastique), vert (et non recouvert d'une fausse neige blanche voire rouge, si si ça existe), évidemment fourni et le plus haut possible. En effet, un sapin peut difficilement être réussi si sa taille est inférieure à 150 cm. Dans le cas d'un appartement trop petit ne permettant pas de déployer un aussi grand sapin, il est recommandé de se tourner vers des solutions alternatives plus à la mesure de l'espace disponible : branches de sapin coupées arrangées en fagot ou bien branches de noisetiers blanches ou argentées en vente chez les fleuristes.
Que ce soit un sapin réel ou un assemblage de branchages, les éléments qui y seront suspendus sont la clé de la réussite de la décoration de Noël. Les quelques principes de base à respecter sont alors les suivants:
- interdictions : les guirlandes type plumeaux à franges, les éléments composés (un Père Noël avec un renne à côté d'un traîneau sur un socle en bois), la neige artificielle, les aliments, les guirlandes en papier crépon, les personnages en pâte à sel peints à la main ;
- préconisations : les décorations aux couleurs inattendues (éviter tant que possible l'éternel rouge/vert/doré et privilégier les couleurs flashy comme le rose ou l'orangé, ou encore le blanc), les boules plates, les filaments brillants pour un sapin comme habillé de lurex, les décorations en bois.
Ces deux listes ne sont pas exhaustives mais doivent déjà vous donner une bonne idée des lignes directrices de la décoration.

D'une manière générale, il faut éviter que le sapin soit trop chargé (il faut voir le vert du sapin, les décorations ne servant en principe qu'à le mettre en valeur, lui) et trop multicolore : une idée de décoration simple mais efficace consiste à choisir une seule couleur (ou un camaïeux) pour toutes les décorations.

Concernant les guirlandes lumineuses, si les lumières blanches sont à privilégier, les guirlandes multicolores sont autorisées si et seulement si elles elles sont l'unique décoration du sapin. Il est par ailleurs recommandé d'éviter le clignotement de la guirlande qui a souvent un effet décoration de magasin et peut rapidement rendre épileptique.

Enfin, on a coutume de vouloir orner le sommet d'un sapin avec une étoile : ce n'est pas interdit par la Peltag, cependant cela n'a pas non plus un caractère obligatoire, les étoiles disponibles étant souvent plus cheap que jolies. Il vaut donc mieux plutôt s'en dispenser que de mettre une étoile sans intérêt.

Si le sapin est donc l'élément central de la décoration de Noël, la Peltag autorise également la suspension du calendrier de l'Avent (de préférence sans marque de chocolatier apparente) et la décoration de la porte d'entrée : couronne en sapin ou en branches de noisetier sont les plus communes. A cet égard, la Peltag recommande de porter un soin extrême au choix de cet élément, visible par vos voisins et par vos invités avant même d'entrer chez vous. Il serait malheureux de gâcher le spectacle d'un sapin magnifique par la vision d'une couronne bâclée, voire cheap voire moche. En la matière la simplicité et la sobriété sont donc la règle.

La Peltag espère que cet avis vous sera utile.

N.B. : pour les usagers de la mode parents, toutes ces recommandations tombent à l'eau car vos enfants voudront très probablement mettre au minimum 150 boules de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel sur un sapin petit (comme eux) avec des guirlandes qui clignotent au rythme de la musique et le garder jusqu'au 2 février. Et comme ça leur fera immensément plaisir, vous n'aurez pas vraiment le choix. Courage à vous.

10 commentaires:

Crame a dit…

Je note que la police balaye le principe de laïcité d'un simple revers de la main. Parler de Noël, c'est déjà spé, mais en mettre trois couches en citant l'avent toutes les deux phrases, merci !

Les Pères Noël de taille humaine accrochés aux balcons et gouttières sont selon moi les seules choses rigolotes des décorations de Noël car ils évoquent la chute ou l'effraction.

Pour ma part :
- Je dis oui aux avalanches de lumières parce que c'est comme les avalanches de colliers.
- Je dis oui au syncrétisme - mêler symboles de Noël, symboles de Hanouka et symboles de Nouvel An Chinois, par exemple - et pourquoi pas remplacer l'étoile au sommet du sapin par un crucifix renversé.
- Je dis oui (et c'est contradictoire avec ce qui précède) à la responsabilité écologique en matière de look comme de décoration.

fsens a dit…

Est-ce qu'une délégation de la Peltag pourra s'entretenir avec le service voirie de l'hôtel de ville ?

Leur aptitude à habiller les rues n'est malheureusement pas à la hauteur de leur compétence technique.
De fait, les efforts personnels les plus aboutis en terme de look peuvent être anéantis par la seule présence d'un sapin mal fagoté au détour d'un rond-point ou - pire - par un agglomérat d'horribles cabanons en bois façon "marché de noël" sur la place du quartier.
(impossible d'évoluer avec classe dans un tel environnement !)

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
Cher Crame,
une petite précision concernant l'Avent : cette date n'est mentionnée que pour sa praticité calendaire car elle désigne bien les dimanches précédents Noël (vous remarquerez que je n'ai par ailleurs pas préconisé la crèche dans mes décorations obligatoires) et qu'il est passé dans le langage courant sans plus aucune connotation religieuse de parler de calendrier de l'Avent, par exemple. Alors on pourrait me retourner l'argument de la portée uniquement commerciale de l'évènement Noël, auquel je répondrai que l'objectif de la Peltag est d'informer et guider les usagers de la mode dans tous les domaines les intéressant. Si demain un usager me demande comment se looker pour une bar mitsva, je lui répondrai évidemment.
Mais, très cher Crame, je vous remercie de la qualité de vos commentaires qui permettent (quasiment) toujours d'éclairer intelligemment les avis de la Peltag.

Cher fsens,
je comprends tout à fait votre désarroi : rares sont les communes où les décorations de Noël font honneur aux usagers de la mode. La Peltag envoie à l'association des Maires de France ses recommandations au moment des choix des décorations, malheureusement il semblerait que le lobby des fabricants de décorations de Noël soit plus efficace à faire respecter ses propres avis. Les Maires ne sont manifestement pas des individus sensibles aux préoccupations qui nous touchent et j'en suis désolée.

La Peltag espère avoir répondu à vos questions.

tieri a dit…

A Noël,
- a t-on le droit de porter de pull en laine à motif Marsupilami ou cocker à la tête penchée ?
- a t-on le droit de mettre des caleçons longs, rouges et blancs et très moulants ? D'ailleurs, a t-on le droit de les porter tout l'hiver ?

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
Cher Tieri,
le Marsupilami, NON, le cocker à la tête penchée, OUI (en version oversize ceinturée pour les filles, étriquée pour les garçons).
Le caleçon moulant tel que vous le décrivez est quant à lui formellement prohibé (sauf si porté sous un autre pantalon quand la température descend sous la barre des - 5 degrés).

La Peltag espère avoir répondu à votre question.

tieri a dit…

on le sent le traumatisme, là, ou pas ?
;)

(désolé, mais le smiley est mon seul outil de clin d'oeil sur cette interface)

pim a dit…

j'ai personnellement rencontré, il y a peu, un caleçon long porté par un jeune homme qui avait eu le bon goût de le choisir fin, blanc, légèrement cotelé, et très prêt du corps. Je suis maintenant prêt à militer pour. L'ensemble a un charme rétro, un peu grand-père ou western, qui peut produire un bel effet, sur un support de qualité.
Évidemment, ledit caleçon était à l'origine porté sous un pantalon, et je pense qu'il faut lui préserver cette qualité de sous-vêtement.

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express:
Cher Tieri,
au contraire, on sent l'expérience !

Cher Pim,
je suis d'accord avec vous, sur un support de qualité et sous un autre pantalon (comme précisé précédemment), le port d'un tel caleçon est tout à fait envisageable.

Equation Looking a dit…

Legging
+
zonblou en cuir oversize MAIS sans manches (tout nu en dessous)
+
baskets nineties montantes de l'espace
+
lunettes de robocop
+
muscles
+
cheveux brushés/gélifiés en arrière
=
Look qui tabasse (ou qui fait peur)

(Ah oui, avec des mitaines en cuir aussi. Ca fait tres virilE.)

mydgard a dit…

N'importe quoi pour réussir votre arbre de noël faites vous plaisir c'est vous qui le décorer non !