mercredi 8 octobre 2008

Le DON'T du jour : la laine bouillie colorée

Avec la baisse des températures reviennent sur le devant de la scène les matières chaudes censées nous protéger du froid : parmi celles qui reviennent invariablement tous les hivers, la laine bouillie. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'une étoffe dont la fibre de laine a été d'abord filée puis tissée et enfin chauffée, rendant le textile plus dense et plus imperméable.

La laine bouillie est très utilisée pour les accessoires : chapeaux, sacs, broches...sont souvent confectionnés dans cette matière. Qui ne visualise pas une de ses amies un peu baba portant un sac à anses en laine bouillie colorée (voire tye and die ou en dégradé, procédé extrêmement répandu dans le milieu de la laine bouillie), pendant hivernal de la besace en tissu orange, marron et violet, souvent à rayures, achetée sur un marché artisanal ?
Car la laine bouillie peut être tolérée si elle est dans une couleur sombre, comme le noir ou le gris, mais pas dans une version colorée ou pire multicolore qui donnera au look un côté 'je suis une personne gentille qui aime la nature et porte des salopettes' pas du tout recommandé par la Peltag.
Attention, que les choses soient claires : on peut être une personne gentille, aimer la nature, voire porter des salopettes (sous certaines conditions), mais pas l'afficher avec tant de premier degré en portant de la laine bouillie.
La laine bouillie, c'est niais. La laine bouillie, c'est DON'T.


4 commentaires:

de_rebecca a dit…

Ohhh, merci!

tieri a dit…

Mais oui, merci !

Annelise a dit…

ouf la Peltag est de retour...
je commençais à m'inquiéter !

Anonyme a dit…

...souvent accompagnée de chaussures Arche !! don't bien sur!