mercredi 20 août 2008

Le DON'T du jour : un soutien-gorge tiroir de rangement

Un agent de la Peltag en poste à Paris a été profondément choqué hier quand à deux reprises dans la même journée il a vu deux femmes à forte poitrine utiliser leur soutien-gorge comme lieu de rangement de leur baladeur mp3.

La Peltag rappelle donc que le soutien-gorge sert EXCLUSIVEMENT à ranger ses seins, et rien d'autre. Toute autre utilisation du soutien-gorge est DON'T.

Merci pour votre attention.

9 commentaires:

PatCo a dit…

La vache, si la PELTAG se met à interdire (même à bon escient comme en l'occurrence) des trucs quotidiennement, va falloir faire vachement gaffe.

Benjamin a dit…

Le soutien-gorge peut quand même servir à ranger des billets de banque, de préférence libellés en dollars.

Anonyme a dit…

là, je me dois d'apposer mon veto( qui, cela va de soit, n'engage que moi).Cette mise a jour sent la mysoginie teintée d'une certaine dose du securitarisme moderne: le soutif permet en effet a des milliers de consommatrices de shit d'éviter la prison.Alors, une alternative à proposer?

Matthieu a dit…

Je crois qu'il est par ailleurs interdit d'utiliser le terme "soutif".

tieri a dit…

"Cette mise a jour sent la mysoginie " ==> La Peltag doit être un homme, c'est certain. Et il a des yeux rouges et furieux comme des rubis !

au passage : on écrit mise "à" jour et "misogynie". Dans quelques jours, les fautes d'orthographe seront un motif de verbalisation de type 3 sur ce blog.

Crame a dit…

Intéressant, cette remarque sur le shit.
J'y ai beaucoup réfléchi.
Je propose à la Peltag de considérer ce qui suit : la Peltag est la police du "look", donc de ce qui se voit, et ne saurait se prononcer sur ce qui est caché, en l'occurrence le shit.
D'ailleurs les mystères, les mensonges, les dissimulations et les secrets rendent en général l'apparence des gens plutôt DO (à la réserve près que le shit consommé rend le regard DON'T).

Matthieu a dit…

Si j'ai bien suvi ; la barette de shit au fond du bonnet, oui ; le gros bouquet de feuilles de cannabis coinçé dans la bretelle, non.

Chacha Laqué a dit…

L'innovation à cet effet: http://www.thetrendygirl.net/2008/09/the-bra-on-go.html

shiningrubis*** a dit…

Peltag réponse express :
Très cher Crame,
votre réponse est fort pertinente : ce qui était insupportable dans la vision que j'ai eue est le geste de ces femmes fourrant quelque chose dans leur soutien-gorge (oui, 'soutif' est un terme prohibé, de même que tout terme servant à désigner les seins autre que le mot sein comme lolo, nibard, robert, roploplo et j'en passe). Aussi, si c'est invisible, ça n'existe pas et je n'ai pas d'avis à émettre.
En revanche, je ne peux que m'insurger devant le genre d'initiatives mercantiles moches comme celles mentionnées par Chat Laqué qui provoquent chez moi une réaction de dégoût presque insupportable.